few articles about Lantelme

Le Figaro, 21 March 1906

Geneviève LANTELME

Une délicieuse frimousse de soubrette pimpante, leste, spirituelle, où semblent tout étonnés de se trouver des yeux profonds, presque mélancoliques.

C’est avec tout cela que Mlle Lantelme a joué hier soir son quatrième rôle, qui n’est autre que son quatrième grand succès.

Mlle Lantelme est ridiculement jeune. Elle fut célèbre avant d’être connue, dès sa première création, cette adorable petite peste que vous avez vue dans l’Age d’aimer de Pierre Wolff. Paris s’étonna de cette débutante si menue, si futée, si originale surtout. Et tout de suite il fut ravi d’elle et se douta de ce qu’il en pouvait attendre.

Le Théâtre-Royal a confirmé cet espoir en donnant hier à Mlle Lantelme l’occasion d’un succès de la plus fine et de la plus jolie qualité. Elle a le charme léger, l’intelligence pénétrante, une adresse si adroite qu’on ne la soupçonne pas, la science rusée de l’ “intention”, l’art divin du sourire; elle a l’instinct et aussi la fantaisie, un talent subtil, caressant, vivant, vivant surtout; elle a tout ce qui, de cette chose charmante: une actrice, fera un jour cette chose merveilleuse: une Comédienne.

Gil Blas, 26 January 1904

Un de nos amis dînait, l’autre semaine, dans un restaurant voisin de l’Opéra. Dans la même salle, des gens de lettres et des gens de théatre, des cercleux et des boulevardiers : MM. Georges Feydeau, Pierre Wolff, Lionel Meyer, Poidatz, le comte de Campaigno, le comte de Lagallarde, Janvier de La Motte, Mlle Lantelme, etc., discutaient à table des sujets les plus vains.

Mlle Lantelme est une jeune élève du Conservatoire, applaudie l’autre saison au Gymnase. Elle faisait à haute voix ses confidences.

— Mon professeur, disait-elle, est un homme charmant, mais il a la détestable habitude de me réprimander sans cesse. Selon lui, je suis la plus mauvaise élève de sa classe, je ne sais pas réciter, je ne sais pas me tenir en scène, je ne sais même pas lire.

« J’ai beau me défendre, il ne veut rien entendre, et, hier, pour le prouver, devant tous mes camarades, il me tendit le Matin, et me fit lire à haute voix toute la discussion de la Chambre sur le rachat des chemins de fer.

« Je lus… Et, quand j’eus fini, il me dit d’un ton méprisant que je manquais d’émotion…

« J’avoue que M. Bourrat ne m’inspire pas. »

M. Janvier de La Motte disserta alors gravement sur l’enseignement donné au Conservatoire…

———–

And a drawing by de Losques from Le Figaro (3 December 1908)

De Losques Lantelme Marthe Bourdier le Roi4

De Losques. Lantelme as Marthe Bourdier in “Le Roi”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: